suivi orthophonique d’un enfant d’âge préscolaire

orthophonique

Pour les très jeunes enfants, le suivi orthophonique consiste à situer le niveau de développement de leur langage. Certains enfants présentent en effet des difficultés lorsqu’ils s’expriment et il convient de déterminer s’il s’agit d’une problématique langagière qui nécessite ou non un suivi orthophonique. Plus tôt un trouble du langage ou autre est déterminé, plus vite sera la prise en charge et le traitement. Il existe différents problèmes de communication que les très jeunes enfants peuvent rencontrer. Nous allons les voir brièvement et aborder le suivi orthophonique qui peut être réalisé. 

Les problématiques langagières des jeunes enfants

Les troubles du langage peuvent se manifester de diverses manières chez les jeunes enfants. Premièrement, il y a le retard de langage que le parent, le médecin ou l’institutrice remarque chez l’enfant. Deuxièmement, il y a le bégaiement qui concerne la coordination des organes et des muscles de production de la parole. Troisièmement, la dysphasie qui atteint plus d’une composante du langage. Quatrièmement, la dyspraxie verbale qui se manifeste par des difficultés que rencontre l’enfant dans les mouvements de production de la parole ou de gestuelles orales. Enfin, cinquièmement, il y a les troubles du spectre de l’autisme qui concerne l’atteinte au niveau de la communication ou du langage.

Geneviève Fily-Paré
M.Sc.O(C)
Orthophoniste,
Co-fondatrice de la clinique d'orthophonie à Québec
Geneviève Fily-Paré
M.Sc.O(C)
Orthophoniste,
Co-fondatrice de la clinique d’orthophonie à Québec

L’évaluation orthophonique de l’enfant

Lors de l’évaluation d’un enfant d’âge préscolaire, l’orthophoniste prend en compte différents paramètres. Geneviève Fily-Paré orthophoniste pour enfant à Québec cite par exemple la communication proprement dite, le langage réceptif, la parole et la capacité de déglutition. Grâce à l’intervention de ce professionnel, les parents seront à même de savoir si leur enfant présente un développement normal ou au contraire, est en retard par rapport à son âge. Pour formuler son diagnostic, l’orthophoniste fait aussi appel aux observations de l’entourage du jeune patient, notamment l’enseignant, le médecin et les parents. Au final, l’évaluation permettra à l’orthophoniste d’élaborer le plan de traitement adéquat pour un suivi orthophonique.

Le déroulement de la séance

L’évaluation orthophonique d’un enfant d’âge préscolaire s’effectue en 3 séances. Lors de la première séance, l’orthophoniste prendra connaissance du portrait global du fonctionnement du jeune patient. Pour cela, il aura besoin  de différents documents dont les rapports des professionnels qui seraient déjà entrés en contact avec l’enfant, les questionnaires remis antérieurement s’il y a lieu et le carnet de notes de la garderie s’il y en a. Lors de la seconde séance, l’orthophoniste fera passer certains tests à l’enfant. Cela peut consister en des jeux ou à des tests standardisés qui ne dépasseront pas 1 heure de temps. La troisième et dernière rencontre sera l’occasion pour l’orthophoniste d’exposer aux parents la situation de leur enfant. Les résultats, les conclusions et les recommandations que ce professionnel aura consignés dans son rapport seront évoqués. Il présentera aussi le traitement qu’il va préconiser et les parents pourront poser des questions sur la suite de l’intervention.